Bienvenue sur notre abécédaire franco-allemand

Ensemble, construisons des ponts interculturels...
Lassen Sie uns zusammen interkulturelle Brücken bauen...
Vers Tinta Training
auf deutsch
en français
in english
Photo


VRK

Explicite – et son contraire

Existe-t-il une corrélation entre explicite et efficace ?

Illustration de l'article
J’ai beau m'y attendre, je suis toujours aussi agréablement surprise par ces petits « plus » qui, ici, en Allemagne, nous simplifient la vie… Ce matin nous étions à l’église car le sermon était fait par un ami artiste-humoriste sur le thème de « Dieu et l’Amour », mais là n’est pas le sujet. En arrivant à l’église, je sais ce qui m’attend : un tableau récapitulatif affiche, en effet, les pages et les couplets des chants qui seront chantés : 405-6-7. Traduction : page 405, couplets 6 et 7. Mes souvenirs de France sont autres : l’animateur (car il y a bien un animateur dans nos messes catholiques qui anime la messe, non ?) invite la paroisse à ouvrir son livret page tant pour chanter les couplets x, y et z etc. Que c’est scolaire ! A moins que ce ne soit pour mieux gérer l'imprévu, le changement de dernière minute, le spontané ?
Comment gère-t-on, en effet, ces imprévus ? Dans nos gares notamment ? Vous aurez remarqué qu’en Allemagne, le numéro des quais de départ et d’arrivée des trains était affiché sur votre billet, dès son achat. En France, il vous est sans doute arrivé de vous regrouper devant les écrans d’affichage avec d’autres voyageurs (Gare de l’Est par ex.) et d’attendre que le numéro du quai de départ du train ne s’affiche. En général, cela se produit quelque 10 minutes avant le départ du train. Comme un essaim, les voyageurs se mettent alors en mouvement dans une même direction.
Troisième exemple : « Mit freundlichen Grüßen ». Trois petits mots, qui disent ce qu’ils ont à dire, peu importe le statut du destinataire. « Avec mes sincères salutations » ne me semble pas suffisant pour répondre aux exigences de la correspondance française. A qui s’adresse-t-on, que souhaite-t-on de cette personne, quel est notre statut par rapport au sien, la porte-t-on dans notre cœur, la connaît-on depuis peu, depuis longtemps, s’agit-il d’une simple relation d’affaires, s’agit-il d’une demande, d’une relance … etc.? Et, en fonction des réponses à ces questions, la formule finale de politesse sera adaptée: « Je vous saurai gré de bien vouloir….etc. »
L’explicite serait-il plus efficace ? Je pense qu’il existe une corrélation entre ces deux notions – l’efficacité étant une notion définie de manière très subjective néanmoins. Une communication explicite (claire, détaillée) ne permet-elle pas de réduire les process au maximum ? Je me souviens de cette pub sortie chez VW dans les années 2000 pour l’un de leurs nouveaux utilitaires. La publicité française (double page d’un magazine économique) était composée d’une photo qui représentait les deux-tiers de la publicité et qui montrait un énorme tas de choux fleurs avec, devant, un fauteuil en cuir, confortable et un peu rétro. Un petit texte sous la photo était à peine lisible (il fallait vraiment se donner de la peine pour le déchiffrer). Décryptage de ce message implicite en langage explicite : ce véhicule peut transporter beaucoup de choses et offre le confort dont vous rêvez. La publicité allemande (double page d’un magazine économique) était divisée en deux parties, une photo et un texte. La photo représentait le véhicule tel qu'il était vraiment, le texte résumait les données techniques du véhicule. Pas besoin de traduction.
Pas étonnant qu’on ait souvent l’impression de ne pas se comprendre, nos approches communicatives n’étant pas les mêmes. Si, en France, on apprend dès le plus jeune âge à briller par un bel exposé, en Allemagne, on apprend à répondre directement, en détails, à la question posée. Ce n’est pas le « comment on le dit » qui compte, mais le « ce qui est dit ».

Pour aller plus loin...

Le saviez-vous ? La phase d’introduction d’une réunion en Allemagne dure en général 2 à 3 minutes : introduction formelle, on s’assoit, on démarre. En France, cette phase dure en moyenne 12 à 13 minutes : introduction formelle, Smalltalk, on démarre. Autrement dit, on tourne autour du pot plus longtemps !
en allemand
Haben Sie schon versucht, die Grußformel « mit freundlichen Grüßen » zu übersetzen? Warum reicht eine einfache wortwörtliche Übersetzung nicht aus? Klare explizite Sprache vs. bildlich geprägte implizite Sprache oder die Kunst der Non-Kommunikation!

Réagissez à cet article :

* : champs obligatoires


PSEUDO*
EMAIL*
VILLE
PAYS
MESSAGE*
VALIDEZ

Tinta-Translations
COPYRIGHT © TINTA-TRAINING 2014
PHOTOS : OLAF LAHR
CONCEPTION : bleuanthracite