Bienvenue sur notre abécédaire franco-allemand

Ensemble, construisons des ponts interculturels...
Lassen Sie uns zusammen interkulturelle Brücken bauen...
Vers Tinta Training
auf deutsch
en français
in english
Photo


VRK

Quiche

On nous prend pour des quiches !

Illustration de l'article
Récemment, j’ai rendu visite à Madame B. Madame B. m’a accueillie il y a 25 ans quand je suis arrivée en Allemagne, seule avec mes deux valises. Madame B. est une femme simple, généreuse, drôle aussi. Lors de cette visite, elle m’a rappelé que je lui avais appris à faire des « Kuisch » (prononcé quou-iches).
Dans un premier temps, je n’ai pas compris ce qu’elle voulait dire… Et puis, la révélation, elle parlait de notre bonne vieille « quiche lorraine » ! Je n’ai pu m’empêcher de rire. « On nous prend pour des quiches » deviendrait alors « on nous prend pour des quouiches ». Chère Causette*, qu’en dis-tu ?
Oui, où en est-on en termes de féminisme, en France et en Allemagne ?
Nous avons à diverses reprises parlé de la situation des femmes en France et en Allemagne, souvent en relation avec la garde des enfants / le système scolaire. C’est sans doute là où résident les plus grandes discrépances.
3 exemples :
- Des places de parkings sont réservées aux femmes dans les parkings (sous-terrain), des places plus larges pour permettre aux femmes de sortir enfants, poussettes etc.
-> Conclusion : seules les mères se baladent avec leurs gosses !
- La page de garde des cahiers scolaires de la première classe de primaire nous montre une maman derrière son enfant pendant que ce dernier fait ses devoirs l’après-midi (voir photo).
-> Conclusion : les mères n’ont rien d’autre à faire l’après-midi !
- On conseille dans le « Business Knigge » adressé aux femmes qui travaillent d’acheter des tailleurs une taille plus grande que leur taille réelle, afin que les vêtements ne moulent pas leur corps (comprendre ne les rendent pas trop sexy) face à leurs homologues masculins.
-> Conclusion : là, je préfère me passer de tout commentaire.

* « Causette, plus féminin du cerveau que du capiton », mensuel français.

en allemand
Feminismus in 2017. Stand der Dinge.

Réagissez à cet article :

* : champs obligatoires


PSEUDO*
EMAIL*
VILLE
PAYS
MESSAGE*
VALIDEZ

Tinta-Translations
COPYRIGHT © TINTA-TRAINING 2014
PHOTOS : OLAF LAHR
CONCEPTION : bleuanthracite