Bienvenue sur notre abécédaire franco-allemand

Ensemble, construisons des ponts interculturels...
Lassen Sie uns zusammen interkulturelle Brücken bauen...
Vers Tinta Training
auf deutsch
en français
in english


VRK

Mère - Mutter

On a souvent parlé de l'intraduisible terme de "Rabenmutter", qu'en est-il en 2017 ?

Illustration de l'article
Etre mère, quand on l’a souhaité, est sans doute la plus belle chose du monde. Ce petit bout qui arrive tout à coup dans une vie, tellement innocent, tellement fragile…
Les choses se mettent en place, chacun trouve ses marques et petit bout grandit. En France, on l’envoie alors chez la nounou, à la crèche, à l’école, au collège, au lycée. L’Ecole prend en charge une partie de l’éducation (c’est un pacte moral en quelque sorte entre l’Institution/l’Etat et la famille).
Les mamans françaises qui font des enfants en Allemagne se retrouvent bien vite confrontées à un vrai problème. Le pacte n’est pas le même…
Pas ou peu de places pour les crèches avant 3 ans, un Kindergarten souvent ouvert jusqu’à 13 heures, un primaire où la première année de CP commence à 9 h et se termine souvent à 11 h 35 (même pas le temps pour un mi-temps) et au lycée, à seulement 10 ans, on peut vous renvoyer votre enfant à tout moment pour peu que les cours n’aient (momentanément) pas lieu…
Comment faire quand la mamie ne vit pas au coin de la rue ? Comment faire quand on aimerait tant travailler ?
Pour les mères qui assument d’être mères et d’avoir une vie à elles, il existe un terme allemand – heureusement en disparition depuis un certain temps – les « Rabenmütter », les « mères corbeaux », qui désigne ces femmes « qui abandonnent leurs enfants pour s’occuper de leur propre vie ou de leur carrière ».
On aimerait – à une époque où les aides à rester à la maison sont plus grandes que celles à instaurer une bonne logistique pour prendre en charge les petits – trouver plus de soutien des politiques. Mais pas seulement des politiques. C’est souvent au cœur de la famille même que les critiques fusent le plus. Les mentalités ne sont pas encore mûres.
La mère française a droit aux enfants et au travail car elle n'a pas le problème du choix et ne se pose donc pas la question. La femme allemande n'a pas le choix, elle doit se poser la question : enfant(s) ou travail ? Une question lourde de conséquences qu’il est juste injuste de devoir se poser.




en allemand
Wie aktuell ist das Wort "Rabenmutter" heute?

Réagissez à cet article :

* : champs obligatoires


PSEUDO*
EMAIL*
VILLE
PAYS
MESSAGE*
VALIDEZ

Tinta-Translations
COPYRIGHT © TINTA-TRAINING 2014 - 2019
FOTOS BRÜCKE : OLAF LAHR
CONCEPTION : bleuanthracite